images.jpeg

Le 16 octobre, le maire de Montgeron déclarait d'une façon populiste en introduction de sa réunion publique sur les économies: "Le patron ce n'est pas moi, ce sont les montgeronnais." 

Lire la suite